Histoire du monument

Très attachée à la campagne berrichonne dans laquelle elle passa son enfance, George Sand a modernisé sa demeure en fonction des évolutions techniques du XIX° siècle, au cœur d’un territoire isolé et resté à l’écart de la modernité.

Cette maison à Nohant fut un cadre de vie essentiel pour la romancière. Tout au long de son existence, elle s’y entoura de ceux qui lui étaient chers, ses enfants, ses amis berrichons ou parisiens, certains d’entre eux étant des artistes majeurs : Franz Liszt, Honoré de Balzac, Eugène Delacroix, Pauline Viardot, Théophile Gautier, Gustave Flaubert…

Nohant fut aussi le lieu où s’installa périodiquement Frédéric Chopin, compositeur emblématique du siècle et compagnon de George Sand durant neuf ans. Il y composa une majeure partie de son œuvre, peut-être la plus aboutie.

Cette demeure fut enfin le cadre du travail d’écriture de George Sand. Auteur prolifique, elle consacra une partie de son œuvre à un combat d’évolution sociale, défendant toute sa vie les valeurs républicaines. George Sand s’impliqua activement dans l’essai de mise en place d’un gouvernement démocratique en 1848.

Femme de son temps au destin exceptionnel, George Sand a fait de la maison de son enfance un lieu convivial et d’émulation artistique intense.